Comment ?

« Pédagogie par projet » correspondant aux deux quadrimestres académiques :

* Premier quadrimestre: Tous les lundis à 20 h –> Du 29 septembre au 10 décembre 2014.
aboutissant à une rencontre avec le public au Centre Culturel d’Ottignies le 10 décembre 2014 – 20h.

* Deuxième quadrimestre: Tous les lundis à 20 h –> Du 9 février au 6 mai 2015.
aboutissant à deux rencontres avec le public à la Ferme du Biéreau de LLN les 4 et 5 mai 2015 – 20 h.

La participation aux spectacles peut demander des répétitions complémentaires aux lundis.
(généralement les mercredis ou vendredis)

Cours et Répétitions aux Ateliers d’Art de la Baraque: Croisement Boucle des métiers et Rue des Artisans, à Louvain-La-Neuve.

Aperçu Pédagogique et Méthodologique:

 » Corps en scène  » est un atelier théâtral pour :

– EXPERIMENTER (se faire un vécu) par la voix, le corps, le mouvement, l’imaginaire;
– S’INFORMER (se faire une idée) sur ce qu’est une formation aux arts de la scène;
– ABORDER les caractéristiques du grand style et de la Tradition;
– EXPLORER les perspectives des « arts technologiques » ;
– RENCONTRER  les autres disciplines de la musique, de l’écrit, du mouvement et des arts plastiques;

dont la pédagogie est fondée sur

– la démarche artistique

– la recherche de voies nouvelles

– la rencontre avec le public

« L’école est le plus beau théâtre du monde »

« L’Ecole n’est réservée ni aux professionnels ni aux débutants : elle n’est pas divisée en échelons de force ou d’expérience. On n’y préjuge pas du destin des gens : ils se seront au moins rencontrés là.»

« L’Ecole du théâtre, c’est l’Ecole de l’acteur. Au centre, au milieu du cercle de l’attention, il y a l’acteur. Tout est pour lui, tout vient de lui…»
Antoine Vitez

Moi, acteur … centre de l’acte théâtral

1. L’espace m’appartient dans sa totalité, mais je n’y suis pas seul.

2. J’apprends à marcher : se mouvoir sur un plateau, c’est trouver le déséquilibre qui engendre le mouvement.

3. Mon objectif : faire un parcours. Je ne viens pas m’arrêter sur un plateau, mais tracer une direction en devenir.

4. Mon énergie est dans les plis de mon corps : elle se crée dans l’instant, en dehors de toute histoire, dans le contact avec moi-même et avec les partenaires.
5. La lumière, c’est le visible ; la lumière en creux, c’est l’ombre. Prendre la lumière, c’est se montrer. Prendre l’ombre, c’est se dévoiler.

6. Le texte m’appartient dans sa totalité, même quand je n’en dis qu’une partie.

7. Le spectateur est actif. Je ne viens pas donner la réponse : je suis la question.